01 Jan Tomb Raider Live in Concert

Beaucoup retiendront 2016 comme une année tragique. Pour moi, ça restera l’année des 20 ans de Tomb Raider, la licence qui a le plus marqué mon existence. Je vous parlais précédemment de mon expérience en tant qu’ambassadrice cosplay à Paris Games Week, et cette fois c’est d’un autre événement dont il s’agit : le tout premier concert dédié aux musiques des premiers jeux Tomb Raider.
Il y a 6 mois, l’annonce paraissait sur les réseaux sociaux : Nathan McCree, compositeur de l’ambiance musicale de Tomb Raider I, II et III, travaille sur une réédition des mélodies, destinées à être jouées par l’orchestre philharmonique de Londres, ni plus ni moins !

C’est donc sans tarder que la communauté francophone s’est organisée pour voyager ensemble. En parallèle, un groupe international s’était créé sur Facebook pour centraliser les conversations des fans, qui s’apprêtaient à faire le déplacement depuis les 4 coins du monde ! Il était donc impensable que je manque ça 😛
Comme Londres est une ville onéreuse, se mettre au point 6 mois avant le concert semblait indispensable : Loïc et moi-même avions sélectionné les meilleures options possibles, et nous avons finalement opté pour une auberge de jeunesse située non loin de la salle de concert, dont la façade nous rappelait à tous un certain manoir Croft. Notre point de chute : une chambre dotée de 15 lits (et d’une seule salle de bain…!) pour accueillir notre joyeuse bande de fans !

Samedi 17 décembre, départ avec l’Eurostar pour les quelques parigots de notre groupe, et retrouvailles le soir avec l’ensemble de nos compères. Le voyage prend des allures de colonie de vacances, ce qui le rend encore plus mémorable. Avant le jour J et l’heure H, nous avons : exploré Hyde Park et sa fête foraine de Noël (et goûté les pires burgers de nos vies), bu un verre dans un pub plein de gens bourrés où j’ai oublié mon appareil photo (prestement récupéré par Johann le lendemain, après m’être confrontée à une barmaid exécrable), parcouru Oxford Street et ses magasins, visité le Musée d’Histoire Naturelle en une heure… pour finalement nous diriger vers l’auberge et nous mettre sur notre 31 ! La gestion des passages par la salle de bain est parfaite, tout le monde est prêt à temps – une belle démonstration de cohésion communautaire 😛


Sur place, nous retrouvons des fans venus de pays aussi divers que le Brésil, les Pays-Bas, l’Espagne, l’Allemagne et même Singapour ! J’ai le plaisir de rencontrer des fans avec qui j’avais échangé depuis des années sur les forums et les réseaux sociaux, mais aussi de nouveaux visages.

Le concert est précédé d’une session de questions-réponses en présence de Nathan McCree himself, plutôt décontracté en jean’s et t-shirt de geek. Puis place à l’orchestre, qui se tient d’abord immobile, silencieux : en fond sonore, l’une des toutes premières musiques d’ambiance de Tomb Raider II (« Chambers »), qui déjà nous procure des frissons.
Et le concert démarre enfin, avec les premières notes du thème principal du premier Tomb Raider, magnifiquement interprété par l’orchestre royal conduit par Robert Ziegler. Les larmes coulent toutes seules… je me tourne à ma droite, et à ma gauche : l’émotion est partagée. Ces musiques, nous avons pratiquement (voire littéralement) grandi avec. Pour ma part, j’ai vécu ces premiers jeux comme des aventures très solitaires, et la musique qui les accompagnait rendait l’immersion encore plus forte. Je n’avais à l’époque personne pour partager le plaisir et l’émotion ressentie en jouant. C’est ce qui m’a d’ailleurs amenée à m’inscrire sur les forums de discussion !

Je suis très agréablement surprise de découvrir à quel point l’interprétation live est fidèle aux musiques d’il y a 20 ans. Le concert est scindé en 3 parties, chacune consacrée à un jeu, et entrecoupées d’interventions de la superbe Shelley Blond, toute première voix anglaise de Lara Croft. Elle introduit chaque partie avec quelques éléments de l’histoire du jeu, et est même interrompue par un Winston (le majordome que l’on prenait plaisir à enfermer dans la chambre froide !) plus vrai que nature, avec une magnifique tête pixelisée en carton. Un Easter Egg qui nous fait sourire et nous rappelle que nous sommes entre fans, connaisseurs, passionnés.

Le début de la partie consacrée à Tomb Raider II me procure une émotion toute particulière : c’est le jeu avec lequel j’ai rencontré Lara. L’écran géant affiche l’image du menu, gravée dans ma mémoire depuis 1997. Le thème principal de ce jeu est une pépite, pour moi il n’a pas pris une ride, et il est à nouveau sublimé par l’orchestre et les chœurs. Puis vient une autre mélodie absolument cultissime : le thème que l’on entend dans les niveaux à Venise. Celui-ci était fait pour être interprété par un orchestre, et nous n’avons pas été déçus !

Court entracte, puis début de la troisième partie : Tomb Raider III, autre opus que j’ai dévoré. J’ai été particulièrement sensible à l’interprétation de « Something Spooky In That Jungle », mélodie aux accents exotiques que l’on entend à certains moments précis dans les niveaux de l’Inde : tout à gauche de l’orchestre se cache un joueur de sitar ! Un régal pour les oreilles. J’aimais tellement cette musique à l’époque, que je descendais et remontais plusieurs fois sur le quad jusqu’à ce qu’elle s’enclenche 😀 C’est vous dire si j’accorde de l’importance à la musique dans les jeux…!

Le concert s’achève avec trois medleys, un pour chaque jeu, délicieux rappels de ce que nous venons d’entendre. Pour chacun est diffusé une vidéo de gameplay, une vision irréelle pour moi qui n’aurais jamais cru que ces musiques auraient droit à leur propre live. S’en suit une salve d’applaudissements et une standing ovation, comme à de nombreuses reprises pendant le concert ! Chose apparemment inhabituelle (« on n’interrompt pas l’orchestre habituellement », m’explique-t-on), qui fait sourire de nombreux musiciens : pour nous, ce sont de véritables rock stars !

Nathan McCree revient sur scène, vêtu cette fois d’un superbe costume qui lui donne belle allure, et est visiblement lui aussi très ému. J’imagine à quel point ce doit être extraordinaire pour lui de voir un tel rêve se réaliser. Tous les compositeurs de musiques de jeux vidéo n’ont pas cette chance ! Quelques mots de remerciements, et c’est déjà la fin 🙁 Mais il nous reste encore les retrouvailles avec les fans et une séance de dédicaces avec Nathan, Shelley et Meagan Marie. J’avais emporté dans ma valise mon exemplaire de « 20 Years of Tomb Raider », superbe ouvrage écrit par Meagan (dans lequel j’ai la chance d’apparaître !), que je souhaitais faire dédicacer par chacun d’eux. Puis Tiphaine et moi-même avons pu accéder à l’espace réservé aux détenteurs de billets « VIP » : nous en avons profité pour faire une photo avec la star de la soirée !

Nous avons ensuite repris le chemin de l’auberge pour notre dernière nuit londonienne, la tête pleine de souvenirs…
Le lendemain, notre groupe rétrécit progressivement, et nous ne sommes qu’une poignée à arpenter les rues de Londres avant le départ pour Paris/Lille. Les liens se sont tellement resserrés entre nous, qu’il a été difficile de se séparer ! A tel point qu’une conversation à plusieurs sur Facebook nous a permis de ne pas revenir trop brutalement à la réalité 😉 Ce week-end a été le plus bel événement communautaire auquel il m’a été donné de participer, et pourtant je n’ai pas été en reste cette année. Cette communauté Tomb Raider est une seconde famille, avec qui j’espère vivre encore de belles aventures ! ♥

Aucun Commentaire

Poster un Commentaire